La prise en charge

Les recommandations de la HAS et de l’Anesm insistent sur la mise en place d’une prise en charge précoce, personnalisée et globale, en partenariat avec les parents et l’enfant. Une stratégie qui s’appuie sur un diagnostic précoce (avant l’âge de 4 ans) suivi d’interventions globales et coordonnées dans les 3 mois suivants. Les approches éducatives, comportementales et développementales feront partie intégrante de ces interventions, qu’il y ait ou non retard mental. Les méthodes ABA et TEACCH sont directement citées comme exemples et recommandées.

Il faut mettre en place :

Des méthodes comportementales et cognitives

Des systèmes de communication alternatifs